tractionnaire.com

Qu'est ce qu'un tractionnaire ?

Dans le domaine du transport routier, la profession de tractionnaire est l’une des plus populaires. En raison de sa polyvalence, c’est un profil très recherché dans les milieux professionnels. Pourtant, le profil n’est connu que des professionnels du transport routier et très peu du public. Si vous aspirez à embrasser une carrière de tractionnaire, voici tout ce qu’il y a à savoir à propos du métier.

Tractionnaire, conducteur de tracteur

Le terme « tractionnaire » est formé sur la base du mot « tracteur » et désigne, de ce fait, un conducteur de tracteur. Il s’agit d’un transporteur routier qui loue ses services de conducteur pour des missions de transport de tous genres. Dans ce cas, il n’est rémunéré que pour ses services de chauffeur au sein d’une entreprise de transport routier.

Cependant, c’est le profil de patron chauffeur ou d’artisan chauffeur qui est le plus courant. En l’espèce, le tractionnaire est aussi transporteur indépendant propriétaire d’un tracteur, qu’il met à la disposition des entreprises qui fournissent la semi-remorque ou l’instrument à tracter.

Dans les deux cas de figure, le tractionnaire travaille sous contrat à durée variable. Il peut s’agir de missions ponctuelles ou de missions à longue durée. La facturation est faite généralement en fonction de la charge des marchandises tractées.

Tractionnaire, un conducteur polyvalent

Un tractionnaire est un conducteur polyvalent qui doit pouvoir s’adapter au type de tracteur qu’il doit conduire, mais aussi aux types d’outils ou de semi-remorques qu’il doit tracter.

Rappelons que le tracteur est un camion dont le principal rôle est de tracter des véhicules ou des instruments articulés. Il est relié à la semi-remorque grâce à une cheville ouvrière. Celle-ci est reliée à la sellette qui n’est autre qu’une plateforme qui se verrouille. En règle générale, le tracteur est relié à des semi-remorques, même s’il peut tracter d’autres types de véhicules, pour des missions très variées.

La plupart du temps, un tractionnaire est très sollicité dans le domaine de la livraison et du fret. Il s’occupe principalement du transport de marchandises industrielles. Cependant, le transport événementiel d’antiquités ou d’œuvres d’art ou le transport frigorifique est aussi du ressort du tractionnaire. De façon spéciale, ce professionnel peut également s’occuper du transport de marchandises exceptionnelles telles que les remorques de bateaux, les voitures ou des équipements de chantier.

Quelles conditions pour devenir tractionnaire ?

Le métier de tractionnaire est d’autant plus important que la traction demande une certaine maîtrise et beaucoup de dextérité. Par-dessus tout, celui qui aspire à ce métier doit être compétent, c’est-à-dire détenir le bon permis. Dans le domaine du transport de marchandises, ce sont les permis de la catégorie C qui sont exigés.

Il vous faudra un permis CE pour tracter des véhicules d’un Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) compris entre 3,5 et 7,5 tonnes, qui tractent une remorque de plus de 750 kg.

Pour conduire les tracteurs auxquels peuvent être attelés une semi-remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg, il faut un permis C1E. Il faudra, cependant, que le Poids Total Réel n’excède pas les 12 tonnes.

Outre le permis, le tractionnaire peut aussi suivre une formation en transport routier en vue d’obtenir un diplôme d’État et détenir une attestation de capacité de transport.

tractionnaire.com